Entre Provence, Cévennes et Camargue, Uzès, une petite ville de charme

Entre Provence, Cévennes et Camargue: Uzès,une petite ville  de charme

Un samedi d'Avril, sous un beau soleil de printemps, notre groupe de l'association "vignes et vins" se retrouve dans le centre historique d'Uzès, pour une découverte de cette charmante petite ville.

Son marché du samedi:

RV des amateurs du goût, le marché d'Uzès, est aussi le centre des saveurs, des odeurs et des couleurs: charcuterie des Cevennes, taureau de Camargue, poissons de Méditerranée, fruits, légumes et fromages locaux (l'Usège est aussi le pays des asperges et de la truffe), sans oublier les productions de pays, en miel, vins, confitures, fougacettes.... Chacun d'entre nous repartira avec les paniers bien remplis, heureux d'échanger avec les producteurs, de déguster sur les stands avant de choisir et d'acheter en direct.

Je tiens à rassurer nos hôtes étrangers, beaucoup de personnes sur les stands du marché sont capables de communiquer en anglais simple.

Son centre historique :

De la belle place aux herbes, avec ses maisons aux arcades, où est installée  une partie du marché , nous nous dirigeons vers les petites rues et ruelles du centre historique de cette ville qui a obtenu, en 2008, le label de "ville d'art et d'histoire". Fondée par les Romains, Uzecia, située au bord de l'Alzon, autour de la source de l'Eure, est une ville d'eau que les Romains captent, pour la conduire jusqu'à Nîmes, ce qui explique la construction de l'aqueduc du Pont du Gard, à 12km de là.

Au Vème siècle après JC, Uzès devient la cité des évêques.

En 1632, Uzès est le premier duché de France, son chateau ducal , avec sa façade renaissance et sa chapelle gothique sont au cœur de la cité.

Uzès est la 5ème ville protestante du royaume. Le temple est détruit pendant les guerres de religion. Après la révocation de l'édit de Nantes ( 1685), les protestants uzétiens doivent choisir: soit se convertir, soit s'expatrier en Europe. Au XVIIème, la cathédrale saint Théodorit , avec son campanile la tour Fenestrelle, est relevée de ses ruines et accueillent ces nouveaux convertis.

Tout récemment, en 2016, Uzès fait encore plus parler d'elle: lors d'un chantier d'agrandissement de ses 2 lycées, des quartiers entiers de l'époque romaine et une mosaïque remarquable par sa taille, son époque et son état de conservation, sont découverts. Des rues, des murs , des ilots d'habitation, des sols de maison, des tombes, constituent les vestiges que les archéologues sont en train de  mettre à jour, sur 4000m². A suivre pour les  éventuelles visites .

Terrasses et jardins paysagés viennent compléter  la qualité architecturale de ce patrimoine. Un jardin médiéval vous accueille au cœur de la cité. En cette journée de printemps, de beaux tableaux de verdure et de fleurs colorées , au détour des rues et des places, s'offrent à nous .

La promenade dans les ruelles de la ville est bien le témoin d'une ville préservée et animée: pavage des rues, mise en discrétion des fils électriques, restauration immobilière, homogénéité des couleurs de volets des maisons ( le fameux vert d'Uzès ou le gris), ferronnerie richement décorée, hôtels particuliers, tours et tourelles, avec en même temps des styles différents tant par leur époque de construction que par leurs prouesses architecturales.

Et quid de la vie économique de cette ville? La fabrique de serges, de draps de laine, de cuirs et de soie constituent les principales activités. L'élevage du vers à soie y est très important ( plus de 2000 personnes), dont on peut trouver les traces en campagne : très vieux muriers, moulins, magnanerie....Mais la maladie des vers à soie  provoque  le déclin de la sériculture.

De nos jours, 2 activités économiques importantes complètent le dynamisme de la ville : la production de céramiques utilitaires et artistiques ( très belles et renommées poteries d'Uzès et de Saint Quentin la Poterie) et la réglisserie, avec l'ancienne usine Zan , maintenant Haribo ( avec son musée aux bonbons, à visiter pour les hôtes qui ont des enfants)

De petites boutiques, très originales,  loin des devantures classiques de magasin, à la déco actuelle, s'ouvrent le long des trottoirs et sous les arcades, exposant leurs dernières trouvailles ou créations  .

Les restaurants sont nombreux dans la ville, beaucoup proposent de la cuisine locale. En ce qui concerne , notre groupe "vignes et vins", pour un grand moment de convivialité du groupe, nous avions réservé au restaurant " Midi à l'ombre" : accueil, environnement, décoration, cuisine du chef, tout était fort sympathique .

Le patron nous a fait découvrir un vin très local, un AOP duché d'Uzès, le « Domaine Saint Firmin » qui existe depuis 1925. Le domaine fait 70 hectares répartis sur Uzès, Montaren et Saint Siffret. Les vignes représentent 44.5 hectares et les céréales le reste. Les frères Blanc sont des vignerons: ils récoltent, vinifient, conditionnent et commercialisent leur production. Ils produisent 1400 hectolitres de rouge, 1100 hectolitres de rosé et 500 hectolitres de blanc soit 47% de rouge, 37% de rosé et 17% de blanc. Ils sous-traitent l’embouteillage et font appel à un œnologue pour la technique de vinification. Ils produisent de plus en plus de blancs et de rosés en raison de l’augmentation de la demande mais ont des quotas à respecter dans chaque appellation (AOP, IGP).  Viognier, grenache blanc et roussanne sont les cépages de ce vin blanc servi  lors de notre repas et bien apprécié.

Après cet agréable temps passé au restaurant , nous sommes partis dans un domaine viticole , bien connu de certains de nos adhérents,  domaine  Castan au  mas Chantecler à Domazan,  un village à 27km d'Uzès, sur notre chemin de retour. Chacun a renouvelé ou complété le stock de sa cave en côtes du Rhône . Les propriétaires nous ont fait déguster leurs dernières productions . Très bon rapport qualité/prix, le vin n' y est vraiment pas cher.

Pour nos hôtes, touristes qui ne connaissent pas la région, une visite au Pont du Gard s'impose; mais en pleine saison, c'est bondé de monde et difficilement approchable ( y être tôt le matin)

Une superbe journée, mixant les joies de faire le marché, l'enthousiasme de la visite du centre historique de la ville , le plaisir d'un shopping dans des boutiques aux touches artisanales empreintes de tradition locale, sans oublier l'attirance naturelle pour les nourritures terrestres ( yc le bon vin), le tout agrémenté de la bonne convivialité que constitue le socle de notre vie de groupe.

Nicole


où se trouve Uzès ? ( pour nos hôtes)

Uzès est une petite ville  ( 9000 habitants) du Gard,  département mitoyen des Bouches-du-rhône, elle fait partie de l'Occitanie, elle se situe à 120km  de la Raucoulière,  le temps de parcours est d'1h30 environ.


Écrire commentaire

Commentaires : 0